Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS

Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS

Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS Autograph de Pierre-Yves TRÉMOIS

TRÉMOIS Pierre-Yves (né en 1921), peintre et sculpteur.
12 L.A.S. adressées à André PARINAUD. 1980-2006. 15 p. in-4 et 2 p. in-8 (cartes postales ill.), 2 enveloppes. On joint une lettre dactylographiée de Parinaud.

Très belle correspondance, soigneusement calligraphiée, évoquant avec humour leur amitié et leur complicité artistique. ...« André Parinaud le magnifique - Tragédien c'est toi - Le Sismographe c'est toi. L'Erotographe simiesque c'est moi. Merci pour cette heure tonique »... Il est question du couturier Pierre CARDIN : « Si "l'avenir du corps humain traité par les artistes est définitivement clos" selon notre couturier ! - à cette déclaration, j'aurais pu être blanc de rage, + blanc que les cosmonautes + blanc que les mécanos, si ce n'était les propos et l'esprit d'un grand du prêt à porter - rayon du blanc », mais aussi d'Albert DÜRER, « un Dieu (...) l'inquiétude et les recherches d'Albrecht sont encore MODERNES ». En 1994, il envoie une coupure de presse évoquant son séjour à Vallauris et où il est surnommé le « duc d'Argile ». - 16 décembre 2000, à propos d'un livre de Parinaud [Fin d'une société de mensonge – Pour la Révolution du Sens] : « Comment les individus que nous sommes - si contents de leur médiocrité vont accueillir cette oeuvre du dénonciateur André Parinaud ? Tu as par ta sensualité du néant, cher Dénonciateur-Héraut et par tes fameuses connaissances de l'art, le privilège de la lucidité, celle également innée des pauvres artistes que nous sommes (...) Dans le 'Boeuf écorché', R[embrandt] a mis de l'or, S[outine] de l'horreur ». Il se plongera plus intensément dans cet ouvrage à son retour des Seychelles : « Que ferait Rembrandt ou Soutine aux Seychelles ? Ils auraient fait du mauvais Matisse là-bas : à part les coco-fesses et les tortues géantes, il n'y a rien, la Nature est vierge... lassante ? C'est bien cela : les vierges nous emmerdent, on préfère la 'sensualité' du néant au néant de la sensualité »... - 14 avril 2005, à l'occasion de son exposition « 40 visages et le cabinet érotique » : « si amicalement tu écris sur moi (...) enclenche une auto-satisfaction très-moi frimaire ! jubilatoire, érectographique peu recommandable aux cardiaques », etc.

L'une des cartes illustrée, représentant deux enfants nus sur une plage, a été complétée par Trémois qui a dessiné au stylo bille un uniforme d'académicien au garçonnet. L'autre carte postale, une vue des Pyramides d'Égypte est ainsi commentée : « Le Sphinx – c'est toi. L'énigme c'est Claudine. Le Scribe c'est moi. Hathor... et à raison parfois, c'est Catherine ».

You may also like

Items by the same author Items on the same theme