Autograph de Jules-Claude ZIEGLER

Autograph de Jules-Claude ZIEGLER

Autograph de Jules-Claude ZIEGLER Autograph de Jules-Claude ZIEGLER Autograph de Jules-Claude ZIEGLER Autograph de Jules-Claude ZIEGLER

ZIEGLER Jules-Claude (1804-1856), peintre, céramiste et photographe.
7 L.A.S. adressées à divers correspondants, 1834-1849, et s.d. 13 p. in-4 ou in-8, dont deux avec suscriptions au verso. On joint une lithographie gravée par Célestin Nanteuil d'après La fin du combat de Ziegler.

Bel ensemble émanant d'un ancien élève d'Ingres, céramiste novateur et pionnier de la photographie.
- S.d., à M. Scoelcher [Victor SCHOELCHER ? alors critique d'art pour L'Artiste], à propos d'un rendez-vous : « Bulloz vous élude, tenez le de plus près »... - S.d., au lithographe Feillet, lui recommandant M. Langer, « un homme de talent qui ajoutera quelques dessins à ceux que vous envoyez à la postérité », qui exécute notamment parfaitement les fonds arborés ou les draperies à l'antique et à qui il serait bon de faire passer quelques eaux-fortes de M. Johannot. - [8 décembre 1834], à Alphonse de CAILLEUX, directeur adjoint du musée du Louvre. Il sollicite l'accès au garde-meuble afin de trouver éventuellement des éléments pour un tableau. - 5 juin 1835, au sujet d'un atelier qu'il désire garder, priant son correspondant de ne pas l'en priver : « Je ne serai peut-être pas un pot de terre toute ma vie »... - 5 janvier 1836, au comte de MONTALIVET dont il sollicite l'avis sur le travail en cours qu'il réalise pour l'église de la Madeleine à Paris [commandée par Thiers, ministre de l'Intérieur, cette oeuvre, achevée en 1838, prit place dans l'abside de l'église]. - 6 juillet 1839, à l'Intendant général de la liste civile à qui il demande un entretien au sujet des droits de gravure pour son tableau de Saint-Luc [Saint Luc peignant la Vierge, aujourd'hui conservé au musée de Dunkerque]. - 12 décembre 1848, à un ami, pour régler des soucis financiers. - 8 mai 1849, à propos d'une éventuelle présidence de la Société des Artistes Français, charge qu'il ne pourrait accepter que le temps de la réoganisation de la dite société.

You may also like

Items by the same author Items on the same theme