从 TRISTAN BERNARD 的手迹

 从 TRISTAN BERNARD 的手迹

 从 TRISTAN BERNARD 的手迹  从 TRISTAN BERNARD 的手迹

TRISTAN BERNARD, Paul Bernard dit (1866-1947), romancier.

P.A.S. S.l.n.d., ½ p. in-folio. Pièce encadrée avec un portrait photographique. 


« Il faut répéter une fois de plus la parole de Vauvenargues :
''Le Vice fomente la guerre, la Vertu combat !'
Nos grands ennemis, à nous autres amis de la Paix, ce sont les créateurs innombrables qui par ignorance, par manque de mémoires, par veulerie, laissent agir les fomentateurs. »

Tristan Bernard cite ici, le Marquis de Vauvenargues et ses Réflexions et Maximes parues en 1746.
Ce très beau mot d'esprit rappelle que l'ennemi de la Paix reste l'ignorance.

LUC DE CLAPIERS, MARQUIS DE VAUVENARGUES (1715-1747) était un soldat et un écrivain. Il s'engagea dans l'armée pendant dix ans, prenant part à la guerre de succession de Pologne, à la campagne d'Italie du Maréchal de Villars en 1733 et à l'expédition en Bohême de Frédéric II de Prusse. Par la suite, il s'installe à Paris où il côtoie Voltaire et Jean-François Marmontel. Poussé par ses amis, il se mit à écrire en 1746 et publia, anonymement, Introduction à la connaissance de l'esprit humain, suivie de Réflexions et Maximes. Il mourra l'année suivante. A COMPLETER POUR PHOTO

您可能对此感兴趣

同一作者的作品 同一主题的作品