Autographe de René MAGRITTE

Autographe de René MAGRITTE

Autographe de René MAGRITTE Autographe de René MAGRITTE

MAGRITTE René (1898-1967), peintre surréaliste belge.

L.A.S. adressée à André Bosmans. S.l.n.d. [vers 1960]. 2 p. in-8.

A propos de l'intérêt obsessionnel qu'il porte au choix du titre pour ses oeuvres.

Il remercie tout d'abord son ami d'avoir cherché pour lui un disque de Poulenc, il a fini par le commander et devrait bientôt le recevoir. Puis il explique longuement pourquoi les titres proposés pour un de ses tableaux, La Présence d'esprit, ne conviennent pas : « autant j'aime le mot Vitrail, autant le mot Pores me rend malade ! Le mot Pore est bon à employer par un dermatologue (ainsi que les mots Sueur, Suer, Transpiration, etc.). Les Pores du Vitrail ou la Transpiration du Vitrail sont des titres qui demeurent sur le plan d'un langage ″d'information″, qui renseignent sur des processus observables par des esprits ″objectifs″ : vitriers, ingénieurs, physiciens, etc... ″Cendres de Perles″ est très beau mais ne nomme pas exclusivement le tableau en question ». Un autre ami a proposé « Les Cent jours » mais un tel titre n'est pas éclairant selon lui, « son ″mystère″ ne tient pas, il ne résiste pas à une pauvre justification qui a recours à
un épisode historique (...) ″l'idée″ est intelligente sans doute, celle-ci : l'intégrité des pouvoirs d'un homme retrouvée pendant 100 jours – pendant une certaine durée. L'homme est en possession de tous ses pouvoirs possibles. Je remarque que l'homme auquel on pense ici n'est pas sympathique et que ses pouvoirs sont précisément ceux que nous détestons. C'est intelligent, sans doute, mais c'est indifférent, comme d'ailleurs toute l'histoire, et aussi les rapports entre les choses qui font prendre de vue les choses elles-mêmes »...

La correspondance entre Magritte et André Bosmans, fondateur de la revue surréaliste Rhétorique, est riche de ces commentaires et échanges d'idées autour de l'oeuvre du peintre. La relation entre ces deux artistes remonte à l'année 1958 et perdura jusqu'à la mort de Magritte.

Vous pourriez aimer aussi

Pièces du même auteur Pièces du même thème